21/10/2019
 DANS 
ÉCONOMIE

Les Français face à l'épargne : plutôt cigales ou fourmis ?

Enquête diffusée en novembre 2019

Les Français sont attachés à leur bas de laine ainsi qu’en témoignent les sommes massivement épargnées chaque année sur le fameux Livret A. L’étude menée par l’Ifop à la demande de Flashs et du site Portail-SCPI.fr à l’occasion de la journée mondiale de l’épargne confirme de manière nette cette image plus “fourmi” que “cigale” de nos concitoyens. 

La sécurité avant tout

Si près de 8 Français sur 10 se disent en capacité d’épargner à des degrés divers, ils font montre d’une grande prudence en choisissant majoritairement des placements qui rapportent peu mais avec lesquels les risques de pertes financières sont écartés. Une attitude qui s’explique en partie par la volonté de disposer de liquidités aisées à retirer en cas d’imprévu ou de coup dur.  Néanmoins, l’immobilier est à leurs yeux un investissement qui vaut la peine d’être opéré, notamment en raison de taux d’intérêt particulièrement attractifs. 

Les chiffres clés

  • 66% des Français s’identifient plus à la fourmi qu’à la cigale de la fable de Jean de La Fontaine
  • 79% des Français déclarent pouvoir mettre de côté : 31% tous les mois, 22% une fois par trimestre et 26% moins souvent.
  • 58% Français qui mettent de l’argent de côté, le font principalement pour disposer d’une épargne de sécurité, à savoir une somme en cas d’imprévu.
  • 90% des Français souhaitent une épargne sécurisée, qui rapporte peu mais ne présente aucun risque de perte.
  • 18% des personnes interrogées ne disposent d’aucun argent de côté ni d’épargne.

Cette campagne a fait l'objet de 16 reprises par les médias. Parmi ceux-ci :

L’Écho des Seniors

Le Télégramme

Parents

Idéal Investisseur

Saumur Kiosque

Le rapport complet de cette enquête est disponible sur le site de l’Ifop.