27/10/2022
 DANS 
SOCIÉTÉ

Les Français et l'inhumation avec leur animal

Étude diffusée en novembre 2022

À quelques jours de la Toussaint, l’IFOP a interrogé, à la demande de Flashs et du site d’informations animalières Woopets.fr, plus de 2 000 Français (dont plus de 1 000 possédant un ou des animaux de compagnie) sur la proposition de loi déposée le 8 février dernier par 27 députés, visant à autoriser toute personne en faisant la demande à être enterrée aux côtés des cendres de son animal de compagnie.

Injustice et non-respect des défunts

Si l’Allemagne, le Royaume-Uni ou encore la Suisse la permettent, cette pratique reste prohibée en France. Dans un pays qui compte plus de 7 millions de chiens et plus de 15 millions de chats pour ne citer qu’eux (source : FACCO/Kantar 2020), cette interdiction est considérée par nombre de leurs propriétaires comme une injustice et un non-respect des dernières volontés des défunts. Situation à laquelle, ainsi que le montrent les résultats de cette enquête, les Français seraient prêts à remédier par la loi.

Les chiffres clés

68% des Français soutiennent une loi qui permettrait d'être inhumé avec les cendres de ses animaux de compagnie

79% de ceux qui possèdent aujourd’hui un animal de compagnie sont dans ce cas

80% des moins de 35 ans plébiscitent cette possibilité

45% des actuels possesseurs d'animaux de compagnie envisageraient d'être enterrés avec eux

51% des détenteurs de chiens sont dans ce cas

L'analyse complète de cette enquête est disponible sur le site Woopets.fr

Cette étude a fait l'objet de 27 reprises dans les médias. Parmi ceux-ci :

Paris Normandie

Merci pour l'info

RTL

La Voix du Nord

Santé Vet

Photo : Kampus Production