7/7/2022
 DANS 
SOCIÉTÉ

La charge mentale des femmes ne prend pas de vacances

Étude diffusée en juillet 2022

À la veille des premiers grands départs de cet été 2022, Flashs et le site spécialisé Voyage avec Nous ont confié à l’IFOP le soin de mesurer si les vacances constituent une trêve pour les femmes en matière de charge mentale et d’inégalité dans la répartition des tâches domestiques.

En vacances comme à la maison…

Les résultats de cette étude sont sans appel : la grande majorité des femmes en couple assument non seulement la préparation et l’organisation des vacances, mais continuent d’assurer sur le lieu de villégiature la confection des repas,le ménage ou encore le suivi des enfants. En cela, comme le souligne François Kraus, directeur du pôle « Genre, sexualité et santé sexuelle » à l’IFOP, « il apparaît clairement que les femmes ne sont jamais autant en vacances que les hommes. »

Les chiffres clés

66% des Françaises disent en avoir fait plus cette année que leur conjoint dans l’organisation des voyages et des vacances contre 34% des hommes qui ont le même sentiment

54% des femmes préparent les repas en vacances contre 24% des hommes

58% des hommes se chargent de conduire sur le trajet des vacances contre 18% des femmes

53% des femmes assument personnellement le ménage et l’entretien du lieu de villégiature contre 15% des hommes

41% des femmes se sont déjà disputées avec leur conjoint car il ne s’impliquait pas assez dans la préparation des vacances

Cette campagne a fait l'objet de 72 reprises par les médias. Parmi ceux-ci :

Cosmopolitan

La Voix du Nord

Biba

Le Parisien

Radio France

Le rapport complet de cette enquête sur le site de l'IFOP

Photo : Vlada Karpovich