24/5/2022
 DANS 
SANTÉ

La précarité menstruelle en milieu étudiant

Un an après avoir commandé à l’Ifop une enquête sur la précarité menstruelle en France, Flashs et le fabricant de culottes menstruelles Eve and Co ont interrogé plus de 2 000 étudiantes sur leur rapport à cette précarité et sur les distributeurs de protections hygiéniques dont Frédérique Vidal, alors ministre de l’Enseignement supérieur, annonçait l’installation dans les universités en février 2021.

Précarité menstruelle : près d'une étudiante sur deux concernée

L’étude réalisée du 18 avril au 13 mai, en prévision de la journée mondiale de l’hygiène menstruelle samedi 28 mai, confirme les difficultés rencontrées par les étudiantes puisque près de la moitié d’entre elles disent avoir été confrontées, soit personnellement, soit via leur entourage proche, à la précarité menstruelle. Elles sont par ailleurs nombreuses à ne pas connaître le dispositif des distributeurs ou à dire que leur université n’en n’est pas dotée. Dispositif qu’elles souhaitent quasi-unanimement voir développé dans les collèges et les lycées.

Un don de 6 000 culottes

Engagée de longue date dans la lutte contre la précarité menstruelle, Eve and Co a fait don de 6 000 culottes à des associations étudiantes au travers d’un partenariat mis en place avec la FAGE, première association étudiante de France, avec l’ANESF,l’association nationale des étudiant.e.s sages-femmes, et avec Règles Élémentaires, première association française de lutte contre la précarité menstruelle. Une opération à découvrir en vidéo sur le site d’Eve and Co.

 

Les chiffres clés

42% des étudiantes vivent ou ont vécu la précarité menstruelle personnellement ou via leur entourage

63% ne connaissent pas l’existence des distributeurs de protections hygiéniques dans les universités

30% des utilisatrices de ces distributeurs ont ressenti un sentiment de gêne ou de honte

75% des utilisatrices se disent satisfaites de la qualité des protections proposées

99% des étudiantes interrogées sont favorables à l’installation de tels distributeurs dans les collèges et les lycées

Photo : Cottonbro