1/6/2021
 DANS 
SANTÉ

Les Français et la légalisation du cannabis

Enquête diffusée en juin 2021

La publication, le 5 mai 2021, d’un rapport parlementaire défendant une légalisation « régulée » de son usage a relancé, une nouvelle fois, le débat sur le cannabis dans notre pays. Un débat polarisé entre les tenants d’une ligne dure, incarnée notamment par le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, et les partisans d’une approche qu’ils considèrent plus pragmatique au regard de l’échec des politiques répressives en vigueur depuis un demi-siècle.

Une courte majorité pour la dépénalisation

Pour la première fois depuis qu’ils sont interrogés sur le sujet, une courte majorité de Français exprime dans cette enquête commandée par Flashs et CBD Grams à l’IFOP son approbation à une dépénalisation de l’usage du cannabis. Une évolution particulièrement forte puisqu’ils n’étaient que 21% à la souhaiter en 1996. Tout aussi intéressant, près de la moitié des répondants se disent favorables à un encadrement par les pouvoirs publics de la production et de la commercialisation du cannabis dans l’Hexagone.

Les chiffres clés

51% des Français sont favorables à la dépénalisation de l’usage du cannabis

47% sont pour un encadrement par les pouvoirs publics de sa production et de sa commercialisation

83% des Français estiment que les politiques de répression sont inefficaces pour enrayer les trafics

62% jugent que la vente de cannabis contrôlée par l’État serait plus efficace que l’interdiction pour lutter contre les trafics

78% des personnes interrogées adhèrent à la légalisation du cannabis à des fins thérapeutiques

Cette étude a fait l’objet de 79 reprises par les médias. Parmi ceux-ci :

Konbini

Var Matin

Alternative Santé

Le Mouv’

Sud-Ouest

Le rapport complet de cette enquête est disponible sur le site de l’IFOP.

Photo : Rodnae Productions